Cas de monte-matériaux

Les treuils de construction, les plates-formes de travail et les plates-formes de transport Scanclimber constituent une alternative économique aux échafaudages traditionnels.

Au printemps 2008, le partenaire de Scanclimber à Paris, Sky Accès, a reçu la commande pour la livraison d’un monte-matériaux de type SC2032F pour le transport de passagers et de matériaux, qui serait érigé sur l’un des plus célèbres monuments français : la Tour Eiffel.

L’élévateur SC2032 permet de transporter le personnel et les matériaux pour les travaux de rénovation du restaurant du premier étage de la tour, à une hauteur de 62 m. Il sera utilisé indépendamment des ascenseurs installés en permanence sur les piliers de la tour pour transporter le public.

Le défi à relever pour ce projet consistait à arrimer l’élévateur avec sa capacité de 2 tonnes à un seul point d’ancrage à 61 m de haut, ce qui ne fut jamais tenté auparavant. Travaillant en étroite collaboration avec les ingénieurs de Scanclimber, une solution a été développée utilisant trois colonnes de mât fixées ensemble sous forme de triangle et à même de fournir un degré suffisant de stabilité. La conception devait prendre en compte les vents violents soufflant à 200 km/h ainsi que le chargement pendant les phases d’élévation et de démontage. Pour respecter toutes ces conditions, un élément clé fut le cadre de fondation spécialement fabriqué à cet effet. Ce cadre, sur lequel étaient fixées les trois colonnes de mât, était intégré à la fondation de 25 m², pour un poids de près de 50 tonnes. Il servait de contrepoids pendant le cycle d’élévation et permettait ensuite de répartir la charge pendant la phase de construction.

L’élévateur Scanclimber SC2032F, avec une capacité de charge de 2 tonnes et une dimension de 3,2 m x 1,5 m, fut la seule méthode de transport vertical au cours des 5 mois qu’ont duré les travaux de rénovation de ce célèbre monument du paysage parisien.